Un talent caché inavouable

Nous étions en train de ranger sa chambre quand soudain j’ai pris conscience de ce talent caché, qui sommeillait en moi sûrement depuis des années. Un talent extraordinaire ! Et non pas que je voulais me vanter, mais je n’ai pas pu me refréner de le nommer : “Franchement, je donne hyper bien des ordres!“ Et je crois que devant une telle évidence de la réalité, on ne peut rien nier. Alors elle a juste dit : “C’est vrai !“. On a ri ensemble.

Et j’ai continué d’exceller avec mon talent naturel en exultant des ordres à tour de bras :
“Passe moi ça !“
“Pose ça là !“
“Passe le chiffon pendant que je range ça !“
“Range cette boite !“
“Déplace le carton !“

Je maîtrisais la forme impérative avec une dextérité à en faire pâlir toutes les gouvernantes de ce pays (peut-être même du monde entier).

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais en fait, l’essentiel est ailleurs.

Reconnaître cette manière de faire, présente en moi, c’était reconnaître mon côté leader. Parce qu’être maman et être leader, c’est un peu pareil. Mais ceci est une autre histoire. Ce qui est vraiment important dans tout ça, c’est la capacité que nous avons à reconnaître ce qui est présent en nous, et qui n’a pas forcément bonne presse. Vous n’avez jamais vu un article : « cette femme est adulée de ces proches avec son talent de donneuse d’ordre ! ». Jamais. Et pourtant, ça fait partie de moi, comme mon côté compétitive qui ne défraye pas la chronique non plus. Mais si je n’accepte pas ces parties de moi, pour ce qu’elles sont, pour ce qu’elles m’apportent, alors je ne peux m’accepter telle que je suis, en totalité.

Maintenant rangez et découvrez qui vous êtes vraiment ! (sourire)

Texte & photo © Nadège Depresle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *