J’ai un problème…

Elle déboule en me disant : “Maman, j’ai un problème. Dis-moi ce que je dois faire“. Sans rien laisser paraitre, j’éclate de rire – genre je vais te dire quoi faire mon enfant !!! (c’est mal me connaitre – au cas où vous me liriez pour la première fois). J’écoute avec attention son problème. Et elle conclut avec la question : “qu’est-ce que je dois faire ?“. En guise de réponse, je pose une question, puis une seconde. Et je ne sais plus si c’est à la troisième ou à la quatrième, qu’elle m’a interrompu sans me laisser finir de poser la question en me lançant : « Merci maman, j’ai trouvé la solu… »

…tion, j’imagine car elle avait déjà quitté la pièce.

Moral de l’histoire

La solution est en nous, peu importe notre âge.

Dit autrement : Personne ne peut trouver la solution pour nous. Oh ! Combien de fois j’aurai aimé qu’on me donne LA réponse sous forme mode d’emploi à appliquer. Tellement plus confortable. Et en même temps, plus j’avance dans ma vie et moins j’aime qu’on vienne me dire quoi faire. Paradoxe ?
Pas tant que ça ! Quand on commence à trouver LA/LES solutions à partir de soi, on fait l’expérience de ce qui nous convient vraiment. On touche de plus en plus notre pouvoir créateur. Alors pourquoi s’en priver…

Texte & photo © Nadège Depresle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *